2-colline-rodin1
1-histoire-blanc-de-meudon
3-cathédrale-souterraine-de-Meudon1
4-urbanisme-1-colline-Rodin
6-lieu-mythique-et-touristique1
5-images-sons-lumières-carrières-Meudon1

2-colline-rodin1
index




8-Plan-site-carrièresetcollinerodin
8-Plan-site-carrièresetcollinerodin
0-Contact2
0-Contact2
0-Actualités-contact1

 Haut de page

 Haut de page

Une pensée pour Rodin

L’histoire d’Auguste Rodin à Meudon et de la colline des Brillants :
un lieu de regroupement d’artistes.

          Rodin apprécie le calme et la beauté du site. Il s’attriste, en 1900, de la construction de la voie férrée Invalides-Versailles qui abîme la vallée. Pour préserver son environnement, il agrandit sa propriété qui passe de 2 500 m2 à son arrivée à 14 600 m2 vingt ans plus tard.

          L’année 1900 marque un tournant dans sa vie. Il connaît le succès lors de l’exposition Universelle où il présente 150 œuvres. Elles sont exposées dans un pavillon spécialement aménagé pour lui, place de l’Alma. “L’Art Moderne” est officiellement reconnu.

          Rodin fait transporter ce hall d’exposition : une grande rotonde avec portique. En 1903, il récupère le fronton et le péristyle de l’ancien château d’Issy-les-Moulineaux avant sa démolition. Il redessine le jardin, aménage terrasses et pièces d’eau, que cygnes et paons, mais aussi nombre de ses statues animent.

          La place lui manque pour travailler. Au pied de la colline , il acquiert une autre maison  récemment  détruite, accolée  à la fontaine de "la Goulette-aux-moines" que l’on peut voir encore aujourd’hui. 

Le musée est situé au dessus d'une série de galeries
d'environ 8 km répartie sur 4 niveaux.

Sur cet ancien domaine,

sont installés depuis les années 60 des artistes, des artisans, des entreprises

s’y sont développées dans le secteur à vocation d’activités industrielles et artisanales de la colline.

Toutes ces activités témoignent de la nécessité d’une valorisation, d’un développement, d’une expansion.

Par leur légitimité culturelle, sociale, économique, elles préservent la mission du lieu et annoncent

la continuité de sa renommée internationale.

Au sommet de la colline, la maison de Rodin à Meudon

Rodin a vécu les 20 dernières années de sa vie à Meudon. Après quelques mois passés rue Scribe, à Bellevue, il acquiert en 1897 la Villa des Brillants, de style Louis XIII mais de construction plus récente reliée à la route par une longue allée de marronniers. Murs de briques, toiture d’ardoise, cheminées monumentales un air faussement Louis XIII Devant, le jardin dévale en pente raide. Rien alentour sinon des arbres, des prairies et des vignes, une vue qui enchante le sculpteur : la boucle de la Seine, Saint-Cloud, le Mont Valérien. Au pied de la colline, les berges et l’île Seguin et, tout proche le parc boisé des Jésuites.

«[Rodin] m’a fait faire le tour de son domaine. Désormais, le voilà à l’aise ; l’espace autour de lui a grandi, il a bâti plusieurs petites maisons au-dessus du musée sur la pente du jardin. Et tout cela , maisons, couloirs, ateliers,jardins : plein d’admirables antiques,…»


Rainer Maria Rilke-  Meudon Val-Fleury,15-9-1905
extrait de la correspondance avec clara Rilke

  > Lire la lettre du 1905 adressée à Clara Rilke

Le Musée Rodin de Meudon

FONDERIE CLEMENTI, fonderie d’Art (www.sculpture-fonderiedart.fr)

          Voir les projets de l'association "sculpture et fonderie d'art"

ENTREPRISE BUHR.FERRIER.GOSSE, réhabilitation du patrimoine (www.buhr.fr)

          Voir les réalisations prestigieuses de l'entreprise

HELENE VANS, sculpteur (http://www.helenevans-sculpteur.fr)

PHILIPPE CAUQUIL, objets publicitaires, maquettes

JAILDO MARINHO, sculpteur

AGNES BRACQUEMOND, sculpteur (www.bracquemond.com)

Réalisations Entreprise Buhr-Ferrier-Gosse

La fonderie d'art Clémenti

Atelier et oeuvre d'Agnès Bracquemond

Plan du site

Plan du site

  Contact

  Contact